Quels sont les atouts de la Guyane ?

Autrefois appréciée pour son image d’enfer vert, la Guyane française se veut être un territoire offrant de nombreux atouts. Situé en Amérique du Sud, ce département français met en avant depuis quelques années son centre spatial, sa faune et sa flore et ses grands espaces. Des atouts qui font notamment développer son activité économique. Découvrez ici quelques atouts de la Guyane ?

Son centre spatial

Créé en 1964, le centre spatial guyanais s’étend le long de la côte entre Kourou et Sinnamary. Véritable symbole de modernité, la structure fait la force du territoire. C’est grâce à sa situation géographique que la Guyane a un emplacement idéal. En effet, sa proximité avec l’équateur, sa façade maritime ainsi que son écart des zones sismiques sont de véritables atouts. Aujourd’hui, la base opère plus d’une douzaine de lancements par an. Le site accueille également l’ESA (Agence Spatiale Européenne), le CNES (Centre National d’Études Spatiales), Arianespace ainsi que de nombreuses sociétés industrielles.

De plus, le centre est une source d’emploi non négligeable. En effet, la base emploie directement 1 700 personnes dont la majeure partie sont des Guyanais. Ceci représente 12 % des emplois du territoire et 16 % du PIB. Le centre spatial est aussi un véritable atout touristique. Ce dernier propose des circuits gratuits et commentés aux visiteurs. Il est aussi possible d’observer un lancement depuis l’un des observatoires de la plateforme industrielle.

La richesse de son passé et de sa culture

Le département s’est développé bien avant l’arrivée de Christophe Colomb. Avant la conquête des Amériques, c’est plus de 160 000 Amérindiens qui parcouraient la région. Les civilisations nomades ont laissé une trace historique importante. Aujourd’hui encore, on retrouve de nombreux vestiges « précolombiens ». Parmi eux, on recense les sites de la Carapa à Kourou et de l’île Saint-Joseph.

La région a également un fort passé colonial. L’ethnie des Bushinengés est en effet reconnue pour son héroïsme durant la période de l’esclavage. Ce sont les premiers héros de cette lutte. Ils ont permis à la Guyane d’obtenir des traités de paix en 1760 et en 1762. L’autre symbole fort du passé de la Guyane française, c’est le bagne de Cayenne. Basée dans la ville de Saint-Laurent-du-Maroni, la cité est labellisée ville d’Art et d’Histoire. Elle met en avant un patrimoine architectural hérité durant la période du bagne. Les îles du Salut et du Diable sont également reconnues pour avoir accueilli Dreyfus pendant plus de 1 500 jours. Un passé riche et poignant qui aujourd’hui fait la richesse de la province.

Sa faune et sa flore

L’autre atout incontournable, c’est la faune et la flore qu’offre l’enfer vert. La Guyane est le plus grand département français qui dispose d’une telle richesse naturelle. C’est un véritable havre de paix pour la biodiversité, les scientifiques et les amoureux de la nature. L’Amazonie française dispose de nombreuses réserves naturelles comme :

  • la réserve naturelle de l’Amana,
  • la réserve naturelle de Kaw-Roura,
  • la réserve naturelle régionale trésor,
  • la réserve naturelle du grand Connétable.

Des milieux naturels variés qui abritent de nombreuses variétés de plantes, de fleurs et d’espèces animales. En termes d’espèces botaniques, on retrouve une multitude de plantes épiphytes, des mousses, des lianes, des fougères, mais aussi des arbres comme le fromager ou l’angélique. En ce qui concerne la faune, on observe plus de 560 types d’oiseaux et 189 espèces d’animaux connues comme les tamarins ou les singes hurleurs. La Guyane offre un patrimoine naturel exceptionnel qui est propice à l’écotourisme.

Ses grands espaces

La région est couverte à 95 % de forêt, c’est ce qui fait la renommée du département français. Un tiers de cette forêt est protégé par le parc amazonien de Guyane et le parc naturel régional. Il faut souligner que la forêt amazonienne est sécurisée par le PAG et l’ONF afin de garantir au maximum la sécurité des visiteurs. Même si la grande partie de la zone est inaccessible, des sentiers permettent de parcourir les grandes étendues de savanes et de marais. Il existe de nombreux circuits de randonnée avec différents niveaux.

L’itinéraire le plus difficile est celui du sentier de Molokaï, le plus long du pays. Il est aussi possible de faire des trekkings sur plusieurs jours pour les amateurs de randonnées. Les grands espaces permettent aussi de faire des excursions fluviales. Les pirogues vous offrent la possibilité de remonter le fleuve et de découvrir des endroits majestueux. La région offre aussi de belles balades balnéaires aux environs de Cayenne, de Rémire-Montjoly et des îles du Salut. C’est territoire passionnant pour les amateurs de la biodiversité.

Sa population et sa gastronomie diversifiée

Du fait de son histoire, la Guyane française a une population très diversifiée. On recense par exemple plus de 20 ethnies. Ces dernières possèdent chacune leur propre langue ainsi que leur culture. Ainsi, on retrouve entre autres des peuples amérindiens, des Bushinenge, des Hmong, des Créoles, mais aussi des Chinois. Ce sont eux qui font la diversité et le métissage de la Guyane. Grâce à cette population cosmopolite, le paysage gastronomique guyanais est varié. On retrouve aussi bien du poisson, des légumes, des fruits, du gibier, etc.